Datacenter: un chauffage géant

Se chauffer à l’aide des datacenters

Datacenters, quels impacts écologiques ?

Un datacenter également appelé centre de données est un site qui rassemble des installations informatiques pour le chargement et le stockage de données grâce à un réseau interne ou par le biais d’un accès internet. Ces sites regroupent des serveurs, routeurs, commutateurs ou encore disques durs pour le stockage et la gestion de données. L’évolution des technologies et l’augmentation de la qualité des contenus internet conduit aujourd’hui à construire des datacenter toujours plus grand en taille. Le centre de données le plus important est un complexe qui s’étend sur 25 km² et se situe en Chine. il regroupe ainsi plus d’un million de serveurs sur site. Conséquences, malgré l’optimisation des réseaux et de l’efficacité énergétique, des quantités croissantes en électricité sont consommées. Une étude affirme qu’un centre de 10 000 m² aurait une consommation d’énergie équivalente à une ville de 50 000 habitants. Sur dix ans, il est estimé que le consommation d’un tel centre équivaut à 10 % du coût total. Face à cette problématique tant économique qu écologique, l’importance de produire une électricité verte est grandissante. Une solution vise aujourd’hui à se servir directement dans ces datacenters pour produire de l’énergie…

Vers un système indépendant pour minimiser la production et la consommation ?

L’énergie de ces impressionnants centres est dégagée sous forme de chaleur. Ce sont notamment les systèmes de refroidissement qui rejettent ces flux chauds. Les innovations récentes permettent de récupérer cette énergie pour produire du chauffage et ainsi réduire la consommation. Un échangeur permet de récupérer la chaleur pour la réintégrer au réseau. Il est considéré que 1 KiloWatt d’énergie produite correspond à 1 Kw de chaleur à retraiter. En France, 4ème pays par le nombre de datacenters (140 centrales), les enjeux sont d’autant plus fort. Le système existe d’ores et déjà par exemple à Paris où une piscine est chauffée par le biais des serveurs situés en sous-sol. Certaines entreprises envisagent d’appliquer la technologie aux particuliers en offrant la possibilité aux ménages de s’équiper d’un petit centre de données personnel qui aurait un double intérêt : assurer une connexion internet fiable et réduire à 0 la consommation pour le chauffage. Outre les coûts de mise en place, la seule limite à ce principe est la production d’électricité en amont qui se devra d’être verte pour minimiser encore l’empreinte carbone.

Lien vers des articles de presse en ligne :

https://www.lesechos.fr/03/04/2012/LesEchos/21158-034-ECH_comment-se-chauffer-avec-les—data-centers–.htm

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/07/01/se-chauffer-grace-a-l-energie-des-serveurs-informatiques_3439685_3244.html

 

Partages 0